RAWBANK : Organise une séance de vulgarisation sur le crédit-bail en RDC.

RAWBANK a organisé une séance de vulgarisation, en collaboration avec son partenaire financier IFC, sur les multiples    avantages du crédit-bail. 

Bien que n’étant pas encore proposé comme service financier en RDC, la banque a privilégié son segment Lady’s First en offrant cette formation en prélude de son lancement. Cette rencontre a connu la participation d’un avocat, M. Nizar Snoussi, expert international en crédit-bail ainsi qu’une trentaine de femmes entrepreneures.

Organisée au sein de l’agence RAWBANK « La couronne » à Kinshasa, la formation offerte aux femmes entrepreneures congolaises précède le lancement futur d’un tout nouveau service financier : le crédit-bail.

Conçue pour favoriser et encourager l’entrepreneuriat, RAWBANK espère pouvoir mettre à la disposition de sa     clientèle cette formule de financement qui présente plusieurs avantages aux bénéficiaires. En effet, par la simplicité de mise en place d’un crédit-bail, les femmes entrepreneures pourront ainsi bénéficier d’un accompagnement dans  l’acquisition des matériels, sans réaliser de    sortie de trésorerie dans l’immédiat, pour leur entreprise.

« Avant chaque lancement de produit innovant pour notre clientèle, nous procédons par la formation mais aussi par un sondage précis sur les besoins de cette dernière. Aujourd’hui, il s’agit du crédit-bail ; nous avons eu à cœur d’organiser cette formation afin de mieux vulgariser sur ses avantages et anticiper les différentes préoccupations de nos clients. Il en ressort que du positif et il ne reste plus que le produit soit lancé afin de répondre à cette demande. » a   affirmé Mme Joelle Kabayo, Responsable du programme Lady’s First.

Pour M. Nizar Snoussi,  « La RDC aujourd’hui est un marché de 450 à 500M$ par an, en termes de potentialité. En tant que formateur invité, mon devoir était non seulement d’expliquer les principaux avantages du crédit-bail et son impact positif dans le secteur privé mais également, d’encourager ce leadership dont preuve RAWBANK, en empruntant cette phase de pré-lancement de ce service bancaire. » a-t-il souligné.

Afin de mieux étoffer les connaissances des femmes entrepreneures, la formation comportait une partie théorique et une simulation basée sur ce qui est déjà fait dans un contexte plus ou moins semblable au nôtre. « Comme à chaque  formation, nous en ressortons confiantes d’avoir une banque à nos côtés pour la réalisation de nos projets » a confié l’une des participantes.

RAWBANK tient à booster le secteur privé congolais pour assurer une meilleure inclusion financière pour la population congolaise. Avec un potentiel de près de 250 millions de consommateurs, grâce à sa position géographique et stratégique dans la région et sous-région, la RDC demeure pour RAWBANK un vaste marché à valoriser et dynamiser au cœur de l’Afrique. au cœur de l’Afrique.

Ce qui nous importe le plus, c’est de réussir avec vous.