RAWBANK renouvelle son soutien à l’ONG FIAFED… « Fille d’Aujourd’hui, Femme de Demain »

Avec le soutien de RAWBANK, à travers son programme Ladies First, l’ONG « Fille d’Aujourd’hui, Femme de Demain » (FIAFED) a célébré, le 17 juin dernier, ses 17 ans d’existence. La cérémonie a eu lieu à l’Hôtel Memling de Kinshasa.

A cette occasion, Mme Irène KAYEMBE MASANGU, présidente de FIAFED, a dressé un bilan des réalisations de sa structure depuis son existence tout en soulignant l’apport de RAWBANK dans la formation des filles défavorisées.

Rawbank, par sa représentante à cette soirée, a également remis des brevets aux lauréates de la formation en coupe couture. Des machines à coudre ont été remises aux lauréates, et parmi les nominées, l’une d’entre elles n’a pas manqué de mots pour saluer le soutien de la banque. « Que Rawbank trouve ici notre marque de reconnaissance, car c’est la deuxième fois avec le programme de Ladies First que nous sommes encouragées par cette banque », a-t-elle rappelé.

Avec l’appui de Rawbank, FIAFED, une organisation non gouvernementale crée en 2000, continue à aider les personnes défavorisées et particulièrement les jeunes filles. FIAFED concentre également ses efforts à apporter une éducation aux enfants.

Dans la santé, elle intervient aussi dans la vaccination, la nutrition, la prévention du VIH/SIDA et la formation professionnelle des femmes défavorisées.

Avec son capital humain reparti à travers ses différents centres situés au Katanga et à Kinshasa, FIAFED a enseigné 6 421 élèves dans ses écoles, facilité 1 155 naissances dans ses maternités, soigné 15 102 malades dans ses centres de jours, cette ONG dispose de trois centres de santé et une maternité, deux centres de formation professionnelle et deux écoles incluant chacune le cycle maternel, primaire et secondaire.

En ce qui concerne le volet filles et femmes défavorisées, RAWBANK, dans son programme Ladies First et sa politique sociale, entend continuer à soutenir ce genre d’actions, pour promouvoir le développement fort et les droits de la petite enfance ainsi que la jeune fille sur le plan éducatif. Nul n’ignore sans l’éducation il n’y a pas d’avenir.