Stratégie commerciale

QUATRE atouts majeurs concourent positivement au développement de RAWBANK :

  1. une stratégie de réseau adaptée à l’émergence de notre économie nationale,
  2. une organisation commerciale adaptée à une stratégie de métiers en phase avec une segmentation actualisée du marché,
  3. des produits à la pointe de la modernité,
  4. l’efficience organisationnelle au service du client.

Une stratégie de réseau

RAWBANK a développé un réseau d’agences significatif au cours des dernières années, densifiant sa présence dans les grands centres urbains de Kinshasa et Lubumbashi et poursuivant son installation dans les centres économiques de plusieurs provinces.

Le plan stratégique 2014 – 2016 prévoit de porter à environ 80 le nombre d’agences bancaires pour couvrir l’ensemble des besoins du marché dans toutes les provinces du pays.

Une organisation commerciale adaptée

La banque affine et renforce progressivement son organisation commerciale par marchés de clientèles selon des normes redéfinie en 2013, correspondant aux réalités actuelles du terrain et à l’évolution du portefeuille de clients.

  1. LE MARCHE CORPORATE & INSTITUTIONAL BANKING
    regroupe les grandes entreprises et les institutions actives sur le territoire de la RDC.
    En savoir plus
  2. LE MARCHE COMMERCIAL BANKING,
    récemment constitue, regroupe les moyennes entreprises, les petites entreprises et institutions selon de nouveaux critères et de nouvelles méthodes de travail, sous la direction d’un manager national désigne en 2014.
    En savoir plus
  3. LE MARCHE PRIVILEGE BANKING
    est simplifié, regroupant deux segments « Elite » et « Hautes Personnalités » pour lesquels une offre de service à valeur ajoutée renforcée est en phase finale d’élaboration.
    En savoir plus
  4. LE MARCHE RETAIL BANKING
    structure son organisation commerciale par une segmentation affinée, caractérisée entre autres par un ciblage précis de clients particuliers constituant la nouvelle classe moyenne émergente.
    En savoir plus

Des produits à la pointe de la modernité

L’innovation fait partie de notre ADN depuis la création de la banque en 2002. Souvent copiée, jamais imitée, RAWBANK poursuit avec succès dans cette démarche de progrès au service de tous ses clients. Le plan stratégique 2014 – 2016 y attache une grande importance, principalement dans le cadre de l’optimisation de la qualité de l’offre bancaire.

  • comptes à vue, comptes de placements et d’épargne, comptes jeunes,
  • crédits à la consommation,
  • crédits d’investissement et crédits de cautionnement,
  • la gamme complète des services de la monétique, de l’Internet Banking et du Mobile Banking,
  • l’assurance,

Cliquez sur un des liens suivants pour découvrir les produits adaptés à vos besoins :

L’efficience organisationnelle

Informatique, Moyens, Opérations, Trésorerie, Risques… autant de départements qui, plus que jamais, sont parties prenantes du développement stratégique de la banque.
  • La direction des Moyens regroupe cinq départements pour mettre à la disposition de toutes les directions de la banque, et de manière coordonnée, tout ce qui, de manière tangible ou intangible, leur permet de fonctionner de manière efficiente :
    – le développement du réseau sur le plan des infrastructures,
    – les services généraux en charge de la logistique dans tous ses aspects,
    – l’organisation comme développeur et gestionnaire des procédures et de la documentation bancaire,
    – la gestion de projets avec mission de piloter ou d’accompagner les initiatives de développement de la banque,
    – les Ressources Humaines.
  • La direction des Opérations a deux missions prioritaires :
    – l’automatisation complète du traitement des opérations,
    – la centralisation des enregistrements pour éviter la multiplication de tâches similaires dans le réseau tout en réduisant autant que faire se peut les temps de traitement.
  • Deux avantages sont ainsi clairement identifiés : l’optimisation du service au client et la maîtrise des coûts de traitement des opérations.
  • L’Informatique vise l’optimisation permanente de la qualité du service au client. Selon les propos du directeur IT : « Nous ne nous considérons pas comme un département mais comme des vendeurs de services au business ». (Extrait du rapport annuel 2013)
  • La Trésorerie, centre financier névralgique de la banque, veille à l’optimisation de la liquidité nécessaire en agences, traite les opérations de change de la clientèle en étroite relation avec les banquiers correspondants et gère le portefeuille des obligations de la banque.
  • La direction des Risques assure de son côté la gestion et la maîtrise des différents risques liés aux métiers de banquier : les risques de crédits, la gestion du respect des équilibres du bilan, le risque de liquidité, le risque de marché et le risque opérationnel.