Selon les estimations faites par le REJER (Réseau des Educateurs des Enfants et Jeunes de la Rue), plus de vingt mille enfants sont en situation de rue, dans la capitale congolaise.

En réponse à cette situation préoccupante, du 15 au 30 novembre 2013, une initiative a pris cours dans la ville de Kinshasa, «la quinzaine des enfants en situation de rue» organisée par le REEJER et les membres du COPERF (Collectif des Organisations Internationales pour la Protection des Enfants en Rupture Familiale sur la ville province de Kinshasa).

Cet événement avait pour objectif de conscientiser la population congolaise mais aussi la communauté internationale sur la situation alarmante de ces milliers de jeunes désœuvrés que l’on nomme communément «shégués». Celui-ci rassemblait une palette d’activités telles que des débats, des colloques, des journées porte ouverte et des concerts de divers artistes (Werrason, Amine AUB et Jean Goubald).

En outre, notons que cette initiative aura par exemple permis, la délivrance d’acte de naissance à 427 bébés nés et vivants dans les rues, la construction d’une maison pour héberger les enfants en situation de rue ainsi que des séances de sensibilisations dans les universités et écoles de Kinshasa.

C’est donc, dans un souci d’accompagnement des couches de la population les plus défavorisées que la Rawbank a tenu à soutenir ce projet, notamment au côté du «Ministère des affaires sociales, action humanitaire», du «Ministère Genre, Famille et Enfants», d’«UNICEF» et de «Wallonie Bruxelles».