Que retenir de 2015 ?

Notre économie a tourné la page des quelques années d’une croissance où les cours des matières premières évoluaient à des sommets, où les opérateurs miniers entraînaient dans leur sillage un nombre important de PME créatrices d’emplois, où les activités commerciales des banques étaient de facto en forte croissance… Dans le même temps, le marché bancaire s’est stabilisé après avoir connu une arrivée massive de nouveaux acteurs panafricains. Certains d’entre eux n’ont réussi une percée qu’au prix de risques dont ils avaient mal mesuré les conséquences et dont ils assument les revers aujourd’hui.

Dans ce contexte, nous avons poursuivi une politique commerciale très active mais jamais agressive, dans le respect de nos clients, de l’ensemble du marché et avec une excellente maîtrise de nos risques tant opérationnels que de crédit.

 

Thierry Taeymans
Président du comité de direction

 

Chiffres en USD milliers